Les projets d’extension de Monaco sur la mer

Extension-en-mer-Monaco

La Principauté de Monaco est souvent comparée à un petit coin de paradis où se côtoient le luxe, l’élégance et le confort. La petite taille de l’eldorado monégasque a conduit la principauté à redoubler d’ingéniosité technologique et industrielle dans le but d’étendre ses terres sur les eaux de la mer Méditerranée.

Les 3 grands projets d’extension de Monaco

Le Larvotto – Le tout premier projet d’extension en mer de Monaco

Après la Seconde Guerre mondiale, la Principauté de Monaco a cherché a se munir d’une source de revenus autre que celle du tourisme et des jeux. La vision du Prince Rainier III était alors la suivante : Monaco doit favoriser le développement économique local en misant sur le secteur industriel. C’est dans les années 1950 que Monaco saisit sa chance en accueillant quelques-uns des plus grands noms de la parfumerie et de l’industrie pharmaceutique. De ce fait, la principauté a eu besoin de pouvoir accueillir une main-d’œuvre croissante, et pour cela il lui fallait alors gagner de la surface.

Pour cet agrandissement, le gouvernement a sélectionné le littoral prometteur du Larvotto. Cet impressionnant projet d’extension de Monaco qui s’étendait sur 54 000 m², comprenant une plage artificielle, reste aujourd’hui l’un des quartiers les plus prisés de la principauté.

extension-monao-larvotto

Le Prince y a par la suite validé divers plans architecturaux, dont la construction de plus de 2 000 logements en front de mer. Le développement urbain prévoit également à cette époque la création de tunnels et de routes. Des hôtels illustres tels que Loew’s voient parallèlement le jour sur l’extension dans les années 1970. Le plan immobilier du Larvotto comprenait également la construction d’un théâtre de verdure – l’auditorium Rainier III, et d’un centre culturel et des congrès – le futur Grimaldi Forum.

Plus récemment, la plage du Larvotto a été réaménagée, avec une nouvelle esplanade accueillant de nombreuses boutiques et restaurants. La plage sera désormais reliée au futur éco-quartier nommé Mareterra. Cet autre projet d’extension de Monaco sur la mer offrira un nouvel attrait à tous les quartiers alentours.

Fontvieille – le deuxième projet d’extension en mer de Monaco

A la fin des années 1960, l’élargissement de la principauté s’oriente vers l’ouest du territoire. Parce que Monaco fut depuis toujours confrontée à son problème d’espace, la ville-Etat n’a eu d’autre choix que de poursuivre ses extensions en mer. C’est ainsi que le projet Fontvieille, deuxième extension en mer de Monaco, est né.

Le défi principal de cette extension terrestre de Monaco sur la mer était de taille car à certains endroits les fonds marins atteignaient 40 mètres de profondeur. Soutenus par SADIM, un groupe franco-italo-suisse, les travaux débutèrent en 1965. Une fois la mer endiguée, la baie fût alors asséchée. Plus de 220 000 m² de débarcadères sont sortis de l’eau, et un port de plaisance de 55 000 m² a été créé. Enfin, une digue d’un kilomètre fut conçue pour protéger les bâtiments des tempêtes maritimes. Les travaux s’achèvent en 1971 et c’est en 1973 que l’Etat monégasque acquiert l’intégralité de la plate-forme de Fontvieille.

extension-monao-fontvieille

En plus d’avoir permis au pays d’augmenter sa capacité d’accueil, le quartier immobilier de Fontvieille à Monaco a également contribué à accroître son activité économique. La construction du stade Louis II en 1985, le développement de l’hôtellerie de luxe et un port animé confèrent à ce quartier une attractivité très recherchée.

Mareterra Monaco – Le projet d’extension futuriste de Monaco

Surnommé le projet d’urbanisation en mer le plus ambitieux d’Europe, le projet de Maretrera devrait, compte tenu de l’ampleur des travaux, coûter environ 2,4 milliards de dollars américains. Mareterra permettra d’agrandir la superficie de la Principauté de Monaco d’environ six hectares, la livraison du chantier est prévue pour 2025.

Mareterra comprendra 110 appartements et 10 villas, dont six seront situées directement sur le front de mer de l’extension. Le quartier comprendra également des espaces commerciaux, une nouvelle marina, une promenade piétonne en front de mer et des espaces verts ouverts, offrant un lieu de vie, de travail et de loisirs dynamique.

Ce projet d’extension de Monaco a été conçu dans un souci de durabilité et sera équipé de plusieurs technologies vertes innovantes. Les panneaux solaires, les stations de vélos électriques, les pompes thermiques et les systèmes de récupération des eaux de pluie ne sont que quelques-unes des façons dont Mareterra entend être un quartier respectueux de l’environnement. L’ensemble du projet d’extension des terres a été conçu dans un souci d’alignement de sa consommation d’énergie avec l’objectif monégasque d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Mareterra portera le marché immobilier ultra-haut-de-gamme de Monaco vers de nouveaux sommets. L’équipe d’architectes et de designers à l’origine du projet est une équipe de premier ordre, elle a conçu le développement pour qu’il se fonde parfaitement dans son environnement.

Avec un tel nombre de projets technologiquement avancés à son actif, tous les regards sont et resteront tournés vers Monaco pour découvrir comment la petite principauté continuera à l’avenir d’étendre son littoral sur la mer.

Si vous êtes intéressé par l’immobilier de luxe à vendre ou à louer à Monaco, contactez dès aujourd’hui l’équipe de La Costa Properties Monaco.

    Si vous souhaitez acquérir, vendre ou louer un bien immobilier à Monaco, merci d’appeler le +377 97 97 99 00 ou de nous contacter via le formulaire ci-dessous.






    captcha